Les câbles sans halogène, c’est quoi?

Depuis quelques décennies, les câbles sans halogène sont utilisés dans des industries diverses. Ils sont utilisés dans des lieux publics, où les hommes habitent, travaillent et se déplacent. Ces câbles sont mieux que les “câbles ordinaires” quand il s’agit de la sécurité incendie, et ils sont moins nocifs. Dans ce blog, nous vous racontons ce que vous devez connaître au sujet des câbles sans halogène. Vous pouvez consulter gratuitement notre eBook câbles sans halogènes si vous voulez en savoir davantage.

Qu’est-ce que les halogènes?

Halogeenvrije kabelsCinq substances tombent sous le dénominateur halogène. Ce sont des éléments non-ferreux du groupe 17 du système périodique. Il s’agit des éléments Fluor, Chlore, Brome, Iode et Astate. C’est un groupe d’éléments particulier que nous pourrions approfondir. Nous parlerions des électrodes, ainsi que du comportement et de la réactivité chimique, mais cela n’est pas important pour ce blog. Ce que vous devez savoir, c’est que les halogènes sont très nocifs pour l’homme. Ils sont même mortels, lorsqu’on est exposé à une certaine quantité.

L’introduction des câbles sans halogène

Les câbles sans halogènes sont produits depuis 1970 et utilisés pour un grand nombre d’applications. D’importants incendies ont accéléré leur application. Lors d’un incendie, les halogènes utilisés dans le matériau du câble se libèrent, et peuvent être respirés par l’homme. L’un des événements les plus marquants fut l’incendie de la station Kings Cross à Londres. En 1987, 32 personnes sont mortes à cette occasion. Après une enquête, il s’est avéré que la plupart des décès avaient pour cause la respiration de gaz toxiques et de fumées. Après ce drame, l’utilisation de câbles contenant des halogènes fut interdite dans le réseau métropolitain de Londres. En conséquence, beaucoup d’industries et de branches ne voulaient pas non plus continuer à utiliser des câbles contenant des halogènes.

La sécurité incendie et la limitation des dommages

Les matériaux contenant des halogènes dégagent des gaz corrosifs et toxiques lors d’un incendie. Les gaz corrosifs peuvent endommager les appareils (électroniques) et autres. Ce fut une préoccupation importante pour les centrales de communication et de données et les organisations de télécommunications. En 1988, lors d’un incendie dans l’état américain de l’Illinois, la société Bell Telephone Company fut victime d’un incendie. Outre le fait que 35.000 personnes ne pouvaient plus téléphoner, la société subit des dommages à hauteur de millions de dollars. Leurs appareils qui n’étaient pas détruits par l’incendie furent irréparablement endommagés par les gaz corrosifs.

Les gaz toxiques constituent un grand danger dans des espaces confinés. Prenons l’exemple de Kings Cross, ou plus récemment un drame comparable en 2003, où 120 personnes ont perdu la vie dans une station de métro en Corée du Sud. Les gaz toxiques réduisent la possibilité d’évasion. Quand on les respire, l’effet sur le corps humain est instantané et a la mort pour conséquence.

Les câbles sans halogène

Il règne une grande confusion dans la terminologie des câbles sans halogène, car l’industrie du câble n’utilise pas les mêmes noms ou abréviations pour les câbles sans halogène. Afin de vous donner une meilleure idée, vous trouverez dans le tableau ci-dessous les abréviations les plus courantes.

Abréviation Signification
LS0H Low Smoke, Zero Halogen
LSZH Low Smoke, Zero Halogen
LSHF Low Smoke, Halogen Free
LSNH Low Smoke, Non-Halogen
NHFR Non-Halogen, Flame Retardant
HFFR Halogen Free, Flame Retardant
FRZH Fire Retardant, Zero Halogen
LSFRZH Low Smoke, Fire Retardant, Zero Halogen

‘Low Smoke’ et ‘Zero Halogen’ n’ont pas la même signification, bien que beaucoup de gens le pensent. ‘Low Smoke’ indique que le câble ne dégage pas une épaisse fumée noire. En cas d’incendie, la fumée sera limitée à une fine émanation grise, laissant la vue assez dégagée pour pouvoir s’échapper, et permettant aux pompiers de mieux circonscrire l’incendie. ‘Zero Halogen’ indique qu’il n’y a pas de substances halogènes dans le câble. En cas d’incendie, un câble avec seulement ‘Zero Halogen’ peut toujours produire une épaisse fumée noire.

Matériaux sans halogènes pour câbles

Il y a différents matériaux sans halogènes pouvant être utilisés pour les câbles. Ce sont entre autres : EVA, polyamides, EPR, EPDM, PE, PP, SHF1 et SHF2. Vous pouvez tout lire à propos de SHF1 et SHF2 dans le blog ‘SHF1 et SHF2 gaines extérieures selon la NEK 606’. Dans ce blog, nous vous parlons du PE et du PP ; les autres matériaux sont mentionnés dans notre eBook.

Polyéthylène (PE) – a des bonnes caractéristiques électriques, c’est-à-dire que cette matière synthétique a un bon effet isolant. Le matériau n’est pas particulièrement flexible mais peut être rendu plus flexible en fonction de la densité moléculaire. Lorsque la densité est élevée, le PE est un matériau rigide, mais plus fort et plus dur que le PP. Il résiste à l’humidité et supporte bien les températures basses et le vieillissement.

Polypropylène (PP) – est à de nombreux égards comparable avec le PE, en particulier quant aux propriétés électriques. Le PP est coriace mais plus flexible que le PE, en particulier lorsqu’on le compose avec de l’éthylène. Dans la plupart des cas, le PP est utilisé comme matériau d’isolation. C’est un matériau plus dur que le PE, ce qui permet l’application d’une couche d’isolation plus mince.

Plus sur les câbles sans halogène?

eBook_halogeenvrije-kabels

Dans cet eBook, vous trouverez plus d’informations sur les sujets suivants:

  • Les avantages des matières synthétiques composées sans halogènes.
  • Câble sans halogènes ‘jackets’ et isolation.
  • Normes de test pour les câbles sans halogènes.

Comments are closed.